•  

    Cercle littéraire vendredi 28 janvier 2011 à la bibliothèque de <st1:personname productid="La Celle-les" w:st="on">La Celle-les</st1:personname>-Bordes

    <o:p>

    Les 4 coups de Cœur présentés

     

    </o:p>

     

     

    Les enchanteurs de Romain Gary

     

    Paru le 01/01/1988 Editeur Gallimard (Editions) Collection Folio 374 pages<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Racontant l’histoire de la tribu Zaga, grande famille de saltimbanques italiens, émigrés en Russie à la cour de Catherine II, les enchanteurs nous racontent surtout le conflit et même le combat entre réalité et imaginaire. Et au delà un combat contre la mort.

    <o:p> </o:p>

               Cependant à l’issue de cette lutte inégale et désespérée, le héros trouvera les mots pour créer de la beauté à partir de cette histoire tragique, se réalisant enfin dans une nouvelle forme d’art et d’enchantement qui sera l’écriture. Alors, pour vaincre la mort à qui « il faut faire semblant de donner satisfaction afin de mieux la tromper », il arrache Thérésina de ses griffes par la seule magie « de l’encre, du papier, d’une plume et d’un cœur de saltimbanque. »<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

               C’est une révérence à tous les cirques du monde, à tous les artistes qui dépassent les limites de l’humain pour nous donner à rêver.

                C’est finalement une ode à l’illusion.

               L’illusion non pas en tant que tromperie (car là on tombe dans le domaine des charlatans et des         imposteurs), mais en tant qu’enchantement, c’est à dire un éclairage qui met en valeur la beauté de la vie.

    <o:p> </o:p>

    Anne

    <o:p> </o:p>

    Et Nietsche a pleuré de Irvin Yalom

     

    Editeur : Editions Galaade (30 août 2007) Collection : LITT. ETRAN. 430 pages

    <o:p> </o:p>

    Voilà les balbutiements de la psychothérapie et de la philosophie Nietzschéenne racontés de façon simple et exemplaire par le dialogue de deux «monstres» de réflexion dont les discussions successives vont les rendre «symbole» d'une amitié parfaite, celle qui respecte, celle à laquelle on peut faire confiance, et donc grâce à cette confiance guérir!

    A travers des dialogues d'une grande richesse intellectuelle (mais à la portée de tous) l'auteur nous fait pénétrer dans le «cercle» intime de deux êtres blessés qui vont devenir ami et par conséquence guérisseurs l'un de l'autre! Avec les premières techniques d'accouchement de la douleur par la parole, «le ramonage», comme ils l'appellent entre eux, ils vont devenir des «sage-hommes» et extirper ainsi leur mal- être.

    Celui qui croyait prendre va être pris et vice-versa, le médecin devient patient et inversement !

    Au départ la méfiance entre eux est un ... mur de briques mais intelligent... (page 140) et peu à peu le mur se déconstruit. … Puis la première personne n'arrive pas à faire le pas... (page 146) et leurs immenses solitudes se rejoignent.

    Et phénomène plus étrange encore, le troisième «soi» en lisant les dialogues participe à l'échange de façon tellement naturelle qu'il en sort aussi guérit que les deux personnages !

    Bref livre à boire sans modération ! Bon pour la santé mentale !

    <o:p> </o:p>

    Margarita-Maria

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    Beach Music de Pat Conroy

    <o:p></o:p>

     Editeur : Albin Michel (26 septembre 1996) 701 pages

    <o:p> </o:p>

    Le plus savoureux des romans de Pat CONROY, Beach Music, nous permet d’entrer dans l’univers si particulier, lyrique et émotionnel de cet auteur épris de <st1:personname productid="la Caroline" w:st="on">la Caroline</st1:personname> du Sud ; sa terre d’enfance. Entre Rome et Waterford, se tisse une histoire inter générationnelle de toute beauté. A lire en priorité !! Un coup de cœur pour l’ensemble de ces ouvrages.

    <o:p> </o:p>

    Marie

    <o:p> </o:p>

    Lune captive dans un oeil mort de Pascal Garnier

    <o:p></o:p>

    Editeur : Zulma (8 janvier 2009) 156 pages

    [<o:p></o:p>

    Un couple à la retraite part dans le sud de <st1:personname productid="la France. R←sidence" w:st="on"><st1:personname productid="la France." w:st="on">la France.</st1:personname> Résidence</st1:personname> senior hyper protégée, maisons parfaitement identiques…. Enfants ou petits enfants interdits au-delà de 15 jours par an… Animaux interdits… Mais ! Piscine, club-house, gardien etc. La résidence ne se remplit que modestement. Après plusieurs mois d’hiver (où il ne pleut « que» tous les deux jours !) un autre couple arrive qui parait (de loin) très jeune… Puis une femme seule… Des quiproquos… Des situations très amusantes ou dramatiques… Des personnages attachants ou énervants ou antipathiques, tous avec une fêlure de la vie… Là des phrases à se tordre… Ici d’autres à « mijoter »… Un petit livre sans ennui !

    Humour très noir… ! On rit ! Puis tout bascule… 

    Pascal Garnier, écrivain français né le 4 juillet 1949. En faisant des recherches (j’avais très envie de le relire) j’ai découvert qu’il est décédé le 5 mars 2010. Heureusement il a laissé pas mal d’ouvrages ! (dont un roman policier « L’A26 », à lire aussi !)

    <o:p> </o:p>

    Sylvie

    Pin It

    votre commentaire
  •  

     
     
     
    La couleur des sentiments Stockett Kathryn

    Présentation de l'éditeur

    Chez les Blancs de Jackson, Mississippi, ce sont les Noires qui font le ménage, la cuisine, et qui s'occupent des enfants. On est en 1962, les lois raciales font autorité. En quarante ans de service, Aibileen a appris à tenir sa langue. L'insolente Minny, sa meilleure amie, vient tout juste de se faire renvoyer. Si les choses s'enveniment, elle devra chercher du travail dans une autre ville. Peut-être même s'exiler dans un autre Etat, comme Constantine, qu'on n'a plus revue ici depuis que, pour des raisons inavouables, les Phelan l'ont congédiée. Mais Skeeter, la fille des Phelan, n'est pas comme les autres. De retour à Jackson au terme de ses études, elle s'acharne à découvrir pourquoi Constantine, qui l'a élevée avec amour pendant vingt-deux ans, est partie sans même lui laisser un mot. Une jeune bourgeoise blanche et deux bonnes noires. Personne ne croirait à leur amitié ; moins encore la toléreraient. Pourtant, poussées par une sourde envie de changer les choses, malgré la peur, elles vont unir leurs destins, et en grand secret écrire une histoire bouleversante. Passionnant, drôle, émouvant, La Couleur des sentiments a conquis l'Amérique avec ses personnages inoubliables. Vendu à plus de deux millions d'exemplaires, ce premier roman, véritable phénomène culturel outre-Atlantique, est un pur bonheur de lecture.

    Editeur : Jacqueline Chambon Editions (3 septembre 2010)

     
     
     
     

    L'enfant allemand de Camilla Läckberg

    Présentation de l'éditeur

    La jeune Erica Falck a déjà une longue expérience du crime. Quant à Patrik Hedström, l'inspecteur qu'elle vient d'épouser, il a échappé de peu à la mort, et tous deux savent que le mal peut surgir n'importe où, qu'il se tapit peut-être en chacun de nous, et que la duplicité humaine, loin de représenter l'exception, constitue sans doute la règle. Tandis qu'elle entreprend des recherches sur cette mère qu'elle regrette de ne pas avoir mieux connue et dont elle n'a jamais vraiment compris la froideur, Erica découvre, en fouillant son grenier, les carnets d'un journal intime et, enveloppée dans une petite brassière maculée de sang, une ancienne médaille ornée d'une croix gammée. Pourquoi sa mère, qui avait laissé si peu de choses, avait-elle conservé un tel objet ? Voulant en savoir plus, elle entre en contact avec un vieux professeur d'histoire à la retraite. L'homme a un comportement bizarre et se montre élusif. Deux jours plus tard, il est sauvagement assassiné... Dans ce cinquième volet des aventures d'Erica Falck, Camilla Läckberg mêle avec une virtuosité plus grande que jamais l'histoire de son héroïne et celle d'une jeune Suédoise prise dans la tourmente de la Seconde Guerre mondiale. Tandis qu'Erica fouille le passé de sa famille, le lecteur plonge avec délice dans un nouveau bain de noirceur nordique.

    Editeur : Actes Sud (5 janvier 2011)

     

     

     

     

    La vie très privée de Mr Sim de Jonathan Coe

    Ouvrage dédicacé par l’auteur,

    rencontré lors de l’émission « La Grande Librairie »

    Présentation de l'éditeur

    Max Sim, le protagoniste principal, est un antihéros par excellence, voué à l’échec dès sa naissance (qui ne fut pas désirée), poursuivi par l’échec à l’âge adulte (sa femme le quitte, sa fille ne le regarde guère, sinon pour rire sous cape), s’acceptant d’ailleurs en tant qu’échec et y trouvant même une certaine paix : l’absence de lutte, enfin. « Savoir s’accepter » devient l’un de ses mots d’ordre… À force de solitude, il finit par converser avec son GPS au long de ses pérégrinations de commis-voyageur représentant en brosses à dents dernier cri. Il tombe amoureux de cette voix désincarnée, lui imaginant même une personnalité, et les dialogues engagés avec elle partagent le lecteur entre le rire et la compassion. Le drame essentiel réside pourtant dans la relation avec son père, dont il découvre en lisant son journal qu’il était homosexuel et l’a conçu, lui, Max, par accident pourrait-on dire. Mais il va tout de même essayer de se réconcilier avec ce père et même, de lui faire retrouver son ami de cœur, l’extraordinaire Roger S. Un échec là encore, mais l’échec est l’un des ressorts du comique… Jonathan Coe renoue ici avec la veine comique tout en gardant la même complexité, la même précision, la même habileté que dans ses livres précédents. Tout à la fois drôle, bien construit et situé à la pointe du contemporain, le roman procède par mélange de genres, suite d’échos, de souvenirs récurrents, de parallèles, de rappels, pour tenter de cerner la grand interrogation : jusqu’à quel point la vie peut être considérée comme une fiction ?

    Editeur : GALLIMARD (20 janvier 2011)

     

     

    Enfant 44 de Tom Rob Smith

    Présentation de l'éditeur

    Hiver 1953, Moscou. Le corps d'un garçonnet est retrouvé sur une voie ferrée. Nu, la peau lacérée, la bouche remplie de terre… Agent du MGB, la police d'Etat chargée du contre-espionnage, Leo est un officier particulièrement zélé. Un seul mot d'ordre : le crime n'existe pas dans le parfait Etat socialiste. L'affaire est classée : accident ! Mais le doute s'installe peu à peu dans l'esprit de Leo. Tombé en disgrâce, soupçonné de trahison, Leo est contraint à l'exil avec sa femme. C'est là, dans une petite ville perdue de l'Oural, qu'il fera une troublante découverte : un autre enfant, mort dans les mêmes conditions que l'« accident » de Moscou. Dès lors, son attachement à la vérité fera de lui un véritable ennemi du peuple...

    Editeur : Pocket (21 janvier 2010)

     

    A l’Opéra de Benjamin Chaud La maison en cartonA l’Opéra de Benjamin Chaud La maison en cartonA l’Opéra de Benjamin Chaud La maison en carton

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    A l’Opéra de Benjamin Chaud La maison en carton

     

    L’univers expliqué à mes petits enfants de Hubert Reeves

    Présentation de l'éditeur

    " Je dédie ce livre à mes petits-enfants. En commençant à l'écrire, j'ai pris conscience de la valeur symbolique que je pouvais lui donner : celle d'un testament spirituel. Que voudrais-je leur raconter sur ce grand Univers qu'ils continueront à habiter après moi ? J'ai alors songé à ces conversations avec l'une de mes petites-filles, où nous observons, étendus sur des chaises longues, le ciel étoilé. Je me suis senti revivre ces soirées de mois d'août avec mes enfants qui me bombardaient de questions pendant que nous attendions les étoiles filantes. La contemplation de la voûte céleste et le sentiment de notre présence parmi les astres provoquent un désir partagé d'en savoir plus sur ce mystérieux cosmos que nous habitons. Il sera question de science, ce qui n'exclut pas la poésie. "

    Biographie de l'auteur

    Hubert Reeves, astrophysicien, a publié au Seuil de nombreux ouvrages, dont Patience dans l'azur, Poussières d'étoiles, Chroniques cosmiques, Je n'aurai pas le temps, qui ont rencontré la faveur d'un très large public.

    Editeur : Seuil (6 janvier 2011)

     

     

     A l’Opéra de Benjamin Chaud La maison en cartonA l’Opéra de Benjamin Chaud La maison en cartonA l’Opéra de Benjamin Chaud La maison en carton

    Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    Alice au pays des merveilles

    de Lewis Carroll (auteur), texte intégral

    Rebecca Dautremer (illustrations)

    Alice au Pays des Merveilles... Vous pourriez vous dire que l'on ressasse le thème, l'histoire, de ces folles journée d'une jeune fille naïve. Une Alice de plus, et pourtant... Cet ouvrage est le synonyme de sublimissime tellement il est magnifiquement mis en page, une construction hors pair d'une beauté inouïe. Rébecca Dautremer revisite le Pays merveilleux de Lewis Carroll d'une manière si élégante qu'elle nous replonge dans notre enfance, dans la magie de nos rêves et la crainte phobique de nos pires cauchemars. Quel beau livre, avec ses illustrations fantastiques comblées de détails, le parcourir nous fait vraiment voyager au pays de l'étrange, des rêves, du décalé, du merveilleux. Autant dire de l'inoubliable. A dévorer d'urgence !

    Editeur : Hachette Jeunesse (24 novembre 2010)

     
     
     
     
     
     

    A l’Opéra de Benjamin Chaud La maison en cartonA l’Opéra de Benjamin Chaud La maison en cartonA l’Opéra de Benjamin Chaud La maison en carton

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    A l’Opéra de Benjamin Chaud La maison en carton

    Benjamin Chaud vous invite à découvrir l’univers de l’opéra. Avec cette GRANDIMAGE, vous pourrez explorer le lieu, les personnages, les anecdotes, le vocabulaire spécifique de cet incroyable univers…

    Une image grand format, tel un paravent : 100x55 cm, imprimée sur un papier d’art qui se plie en 3 parties + un dépliant comme un accordéon 8x96 cm, contenant quelques détails extraits commentés de l’image pour jouer à les trouver !

    Editeur La maison est en carton http://www.lamaisonestencarton.com

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    7 comptines à chanter de Bridget Strevens-Marzo

    7 petites comptines, en « cartonné » dans un petit cube !

    Editeur : Bayard (2 février 2011) Collection : Ma toute petite bibliothèque

     

    Un peu perdu de Chris Haugiton

    Catastrophe ! Bébé Chouette est tombé du nid...

    Editions Thierry Magnier (2 février 2011) Album

     

    Où est Charlie ? : Tout Charlie dans une édition à mettre dans toutes les poches de Martin Handford

    Hé ! Fans de Charlie ! Êtes-vous prêts pour de nouvelles aventures ? Tout en conservant l'humour de l'album original, cette nouvelle édition met au défi votre sens de l'observation. Tout d'abord, il vous faut retrouver Charlie, car - incroyable mais vrai - ce petit malin a changé de place dans chaque scène ! Mais ce n'est pas tout ! Vous devez aussi chercher Pouah, Blanchebarbe, Félicie et Ouaf, ainsi qu'une foule d'objets cachés dans toutes les pages. Armez-vous de courage, fans de Charlie, et surtout, ouvrez l'oeil !

    Editeur : Gründ (8 avril 2010)

     
     
     
    Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires