•  

    marianne maison décors mars 2013100-idees-jardin_n-3 mars avril mai 2013
     
    campagne décoration mars avril 2013
     
     
    l'ami des jardins et de la maison avril 2013
     
     
    marie clair maison avril 2013
     
    mon-jardin-et-ma-maison_n-638 mars 2013
    marie claire idées mars avril 2013
    cuisine-et-vins-de-france_n-150_février mars-2013
     
    lire mars 2013
    comment ça marche avril 2013
    Pin It

    votre commentaire
  • IMG_5262
     
    IMG_5263
    Cent poèmes de Paul Verlaine
     
    Jacques Prevert
    La Poésie Japonaise
    Les Plus Beaux Poèmes d'amour
    et d'autres encore................
     
     
     
    affiche Jazz à toute heure et Blues Pop Rock
    livres, DVD, et beaucoup de CD.................................
    Les maîtres du Jazz
    Ray DVD
    IMG_5259
     
    IMG_5260
    ......................................
     
     
     
    Pin It

    votre commentaire
  • coups de livre coeur (1).jpg

     

    Mapuche

    Mapuche FEREY CARYL

    - Prix du meilleur polar français 2012 par le magazine Lire

    Jana est Mapuche, fille d’un peuple indigène longtemps tiré à vue dans la pampa argentine.
    Rescapée de la crise financière de 2001-2002, aujourd’hui sculptrice, Jana vit seule à Buenos Aires
    et, à vingt-huit ans, estime ne plus rien devoir à personne.
    Rubén Calderon aussi est un rescapé un des rares « subversifs » à être sorti vivant des geôles
    clandestines de l’École de Mécanique de la Marine, où ont péri son père et sa jeune sœur, durant la
    dictature militaire.
    Trente ans ont passé depuis le retour de la démocratie. Détective pour le compte des Mères de la
    Place de Mai, Rubén recherche toujours les enfants de disparus adoptés lors de la dictature, et leurs
    tortionnaires...

    Mma Ramotswe détective

     

    Mma Ramotswe détectiveAlexander McCall Smith

    Le premier opus d'une longue série, le cadre est posé, nous découvrons Mma Ramotswe et les principaux protagonistes : son garagiste de compagnon, sa secrétaire et surtout le Botswana qui est à lui seul un personnage. Manifestement l'auteur est amoureux de ce pays, de l'Afrique et des Africains. Pas de grandes énigmes policières, pas de vrais méchants, mais une suite de petites intrigues. Le tout est drôle, rafraichissant et fait un bien fou....

    L'école de détectives privés du Limpopo

     

    L'école de détectives privés du LimpopoAlexander McCall Smith

    Dans cette treizième aventure, les vies professionnelle et personnelle de Mma Ramotswe deviennent des nœuds de problèmes. Mma Potokwane est abusivement licenciée de son emploi d'infirmière, tandis que le meilleur apprenti de Speedy Motors a des démêlés avec la justice. Même Grace Makutsi et Phuti Radiphuti, qui se lancent dans la réalisation de leur futur cocon, tombent sur un constructeur en bâtiment plus que douteux. A ces journées noires, s'ajoutent des nuits tout aussi tourmentées pour Mma Ramotswe, qui rêve sans cesse qu'un mystérieux individu l'attend sous un acacia. Qui est cet homme qui hante ses rêves ? Pourrait-il être l'éminent Mr Clovis Andersen, auteur des Principes du détective privé ? Et qu'arriverait-il s'il venait au Botswana ?

     

    Le diable, tout le temps

     

    Le diable, tout le temps - Meilleur livre de l'année 2012 par le magazine Lire

    Dans la lignée des oeuvres de Truman Capote, Flannery O'Connor ou Jim Thompson, un roman sombre, violent et inoubliable sur la condition humaine. De la fin de la Seconde Guerre mondiale aux années 60, les destins de plusieurs personnages se mêlent et s'entrechoquent. Willard Russell, qui a combattu dans le Pacifique, est toujours tourmenté par ce qu'il a vécu là-bas. Il est prêt à tout pour sauver sa femme Charlotte, gravement malade, même s'il doit pour cela ne rien épargner à son fils Arvin... Carl et Sandy Henderson forment un couple étrange qui écume les routes et prend de jeunes auto-stoppeurs qui connaîtront un sort funeste.... Roy, un prédicateur convaincu qu'il a le pouvoir de réveiller les morts, et son acolyte Theodore, un musicien en fauteuil roulant, vont de ville en ville, fuyant la loi et leur passé. Donald Ray Pollock s'interroge sur la part d'ombre qui est en chaque individu, sur la nature du Mal. Son écriture est d'une beauté inouïe mais sans concessions. Avec maestria, il entraîne le lecteur dans une odyssée sauvage qui marque durablement les esprits.

     

    LA TOUR D'ARSENIC

     

     

    LA TOUR D'ARSENIC RAGDE B ANNE

    Une saga familiale fascinante sur trois générations de femmes. Après la trilogie des Neshov et leurs douloureux secrets de famille, Anne B. Ragde continue de mêler et démêler avec brios les destins de ses personnages, et de tenir le lecteur en haleine jusqu'au bout.

    Le diable, tout le temps Donald Ray Pollock- Meilleur livre de l'année 2012 par le magazine Lire

    Dans la lignée des œuvres de Truman Capote, Flannery O'Connor ou Jim Thompson, un roman sombre, violent et inoubliable sur la condition humaine. De la fin de la Seconde Guerre mondiale aux années 60, les destins de plusieurs personnages se mêlent et s'entrechoquent. Willard Russell, qui a combattu dans le Pacifique, est toujours tourmenté par ce qu'il a vécu là-bas. Il est prêt à tout pour sauver sa femme Charlotte, gravement malade, même s'il doit pour cela ne rien épargner à son fils Arvin... Carl et Sandy Henderson forment un couple étrange qui écume les routes et prend de jeunes auto-stoppeurs qui connaîtront un sort funeste.... Roy, un prédicateur convaincu qu'il a le pouvoir de réveiller les morts, et son acolyte Theodore, un musicien en fauteuil roulant, vont de ville en ville, fuyant la loi et leur passé. Donald Ray Pollock s'interroge sur la part d'ombre qui est en chaque individu, sur la nature du Mal. Son écriture est d'une beauté inouïe mais sans concessions. Avec maestria, il entraîne le lecteur dans une odyssée sauvage qui marque durablement les esprits.

    LE PEINTRE D'EVENTAIL Haddad

     

    LE PEINTRE D'EVENTAIL HUBERT HADDAD

    C'est au fin fond de la contrée d'Atôra, au nord-est de l'île de Honshu, que Matabei se retire pour échapper à la fureur du monde. Dans cet endroit perdu entre montagnes et Pacifique, se cache la paisible pension de dame Hison dont Matabei apprend peu à peu à connaître les habitués, tous personnages singuliers et fantasques. Attenant à l'auberge, se déploie un jardin hors du temps. Insensiblement, Matabei s'attache au vieux jardinier et découvre en lui un extraordinaire peintre d'éventail. Il devient le disciple dévoué de maître Osaki. Fabuleux labyrinthe aux perspectives trompeuses, le jardin de maître Osaki est aussi le cadre de déchirements et de passions, bien loin de la voie du zen - en attendant d'autres bouleversements... Avec le Peintre d'éventail, Hubert Haddad nous offre un roman d'initiation inoubliable, époustouflant de maîtrise et de grâce.

    L'Origine de la violence

     

     

    L'ORIGINE DE LA VIOLENCE Fabrice HUMBERT- PRIX RENAUDOT

    Lors d’un voyage scolaire en Allemagne, un jeune professeur découvre au camp de concentration de Buchenwald la photographie d’un détenu dont la ressemblance avec son propre père le stupéfie et ne cesse de l’obséder. Ce prisonnier, David Wagner, est en fait son véritable grand-père. Peu à peu se met en place l’autre famille, la branche cachée, celle dont personne chez les Fabre n’évoque l’existence… Au cours de sa quête, le jeune homme comprend qu’en remontant à l’origine de la violence, c’est sa propre violence qu’on finit par rencontrer…

    LE ROMAN DU MARIAGE

     

    Le roman du mariage Jeffrey Eugenides

    Le Roman du mariage est l'histoire de trois étudiants américains, une fille et deux garçons, qui se rencontrent à l'université de Brown, au début des années 80. Ensemble, ils découvrent avec exaltation la littérature, le sexe, Roland Barthes et les Talking Heads. Madeleine tombe sous le charme de Léonard, Mitchell tombe sous le charme de Madeleine. Tel un personnage de Jane Austen, la jeune femme se retrouve au coeur d'un dilemme, entre l'amant maniaco-dépressif et le gendre idéal attiré par la spiritualité.
    Mais l'Amérique de Reagan n'est pas l'Angleterre victorienne, et l'amour n'a plus le même sens.

    Middlesex

     

    Middlesex  Jeffrey Eugenides prix Pulitzer en 2003<o:p></o:p>

    Quelle différence y a-t-il entre une jeune paysanne grecque fuyant Smyrne incendiée par les Turcs en 1922, et une lolita américaine qui découvre, à l'âge de quinze ans, qu'elle est aussi un garçon ? Deux générations. C'est en effet ce qui sépare Desdemona et Cal, la grand-mère et la petite-fille. C'est aussi la durée dans laquelle s'inscrit cette extraordinaire saga gréco-américaine. Mi-épopée (à la troisième personne), mi-roman d'apprentissage (à la première), ce livre est un hybride. Tout comme son héros/héroïne, qui connaît la joie - et la douleur - d'appartenir aux deux sexes, avant d'opter définitivement pour celui qui lui convient. Des collines d'Asie Mineure aux villas cossues de Grosse Pointe, du fracas des canonnières dans le Bosphore aux explosions des grenades lacrymogènes dans les rues de Detroit, du ragtime au rock'n'roll, un demi-siècle d'Histoire se déroule sous nos yeux. Pour aboutir à ce conte de fées moderne la transformation d'une teenager en un personnage mythologique. Dix ans après Virgin Suicides, Jeffrey Eugenides est de retour avec ce livre qui transcende tous les genres : c'est une idylle, une comédie postmoderne, une histoire de la littérature, un récit érotique, une confession, une élégie. Bref, un roman irrésistible

    Sublutetia La révolte de Hutan T1

     

    Sublutetia - La révolte de Hutan (T1) Eric Senabre

    Extrait

    Station Nerval

    Un genou à terre, Nathan serrait sans force le bout de lacet qui venait de céder. Il regardait, pétrifié, les portes se refermer et la rame de métro s'éloigner. La terrible sonnerie, celle qu'il s'était juré de ne plus jamais entendre, résonnait encore à ses oreilles. Il ne s'en était fallu que de quelques secondes. Accroupi à s'affairer sur un noeud récalcitrant, Nathan n'avait pas vu sa classe s'engouffrer dans le wagon, et il était resté seul sur le quai. Sans doute Mme Valois, son professeur d'histoire, était-elle à présent en train de compter les élèves, et peut-être avait-elle déjà remarqué son absence. Elle allait forcément revenir le chercher. Il n'y avait qu'à attendre sur le quai, tranquillement. Pourtant, une montée d'angoisse clouait Nathan sur place. Quand il avait appris que sa classe irait au musée non pas en bus mais en métro, il avait commencé à vivre un cauchemar, comptant les jours qui le rapprochaient de cette sortie comme un condamné avant son exécution. Cela faisait trois ans que le métro était devenu son ennemi, trois ans qu'il essayait de ne plus penser à ces longs tunnels noirs.
    Petit à petit, le calme revint sur le quai. L'affichage lumineux indiquait cinq minutes d'attente avant la prochaine rame. Nathan, encore en proie à une sourde panique, se releva avec effort, le lacet droit toujours détaché. Le pas lourd, les membres pesants, il se dirigea vers le fond du quai pour trouver un siège, luttant de toutes ses forces pour ne pas pleurer. C'est alors qu'il sentit une main se poser sur son épaule ; réfrénant un sursaut, il entendit une voix flûtée lui dire :
    «Eh, Nathan, j'ai l'impression que la prof va nous hurler dessus !»
    Nathan se retourna. C'était Keren, une élève de sa classe qui, jusqu'à présent, ne lui avait jamais adressé la parole. Il faut dire que sans être solitaire, Nathan ne cherchait guère à élargir son petit groupe d'amis, et son air mélancolique n'incitait pas davantage les autres à venir vers lui. Revenu de sa surprise, Nathan ne répondit rien et se contenta de sourire. Keren poursuivit :
    «Pourquoi tu as raté le métro, toi ? Moi, j'ai voulu acheter ça.»
    Elle lui montra une barre de chocolat dans son emballage. Nathan indiqua sa chaussure droite d'un mouvement de la tête.

    Revue de presse

    Délaissant le fantastique à la mode, l'auteur imagine un monde parallèle rendu possible grâce au développement des technologies. Il délivre au passage, sans trop l'appuyer, une petite leçon d'histoire parisienne, et gagne ainsi, subtilement, son ticket d'entrée chez les jeunes. (Françoise Dargent - Le Figaro du 24 novembre 2011 )

     

    <o:p></o:p>

    SUBLUTETIA LE DERNIER SECRET DE MAITRE
     
     

    SUBLUTETIA - LE DERNIER SECRET DE MAITRE  Eric Senabre

    Un mot de l'auteur

    Pour ce deuxième tome de Sublutetia, je désirais tout à la fois proposer un terrain d'aventures neuf à mes héros, et rendre hommage à ma chère littérature d'aventures du XIXème siècle. J'ai en partie délaissé les souterrains de Paris pour m'intéresser aux passages couverts parisiens - les derniers lieux de mystère de la capitale ? - ainsi qu'au milieu de la prestidigitation. En adoptant pour personnage-clé Robert-Houdin, le grand illusionniste et inventeur, mon idée était de faire évoluer le lecteur entre fiction et Histoire, en amincissant de plus en plus la frontière entre les deux. J'espère de tout coeur qu'il appréciera la promenade !

    Eric Senabre

     
     
     
    Les Légendaires Vol 15
     

    Les Légendaires Vol.15 Patrick Sobral

     
     
    livre coeur.jpg
    Pin It

    votre commentaire
  •  

    femme-logo-2,bWF4LTY1NXgw

    La journée de la femme est l’occasion de rappeler cette évidence: le temps où l’on pouvait impunément écrire des généralités méchantes sur les femmes est révolu. Tant mieux. On sait aujourd’hui que la femme, ça n‘existe pas. Chaque femme est unique. Il y a donc des femmes.

     

     

    On peut être méchant avec une ou plusieurs, mais pas avec toutes les femmes. Les femmes en question doivent être précisément désignées. Et si on est méchant, ça doit n’avoir aucun rapport avec le fait qu’elle ou elles soient une ou des femme(s).

    Cette règle, beaucoup d’écrivains ne la connaissaient pas. Même s'il est évidemment stupide et d'ailleurs formellement interdit de juger les gens du passé à l’aune du présent, voici quinze exemples, d’un goût douteux, de ce que des hommes, pourtant de talent, ont pu écrire sur les femmes en se croyant spirituels.

     

    Sphinx, hydre, lionne, vipère, qu’est-ce que tout cela ? Rien devant la race exécrable des femmes. Anaxilas

    Il n’est rien de pire dans le monde qu’une femme, si ce n’est une autre femme. Aristophane

    Les femmes… Ah ! les femmes ! Elles sont comme l’argent. On aimerait pouvoir les jeter par la fenêtre. Boni de Castellane

    La femme ne voit jamais ce qu’on fait pour elle ; elle ne voit que ce que l’on ne fait pas. Georges Courteline

    Etre une femme dispense au moins d’en avoir une. Roland Dubillard

    La femme, dit la Bible, est la dernière chose que Dieu ait faite. Il a dû la faire le samedi soir : on sent la fatigue. Alexandre Dumas Fils

    Les femmes n’ont rien à dire, mais tout à raconter. André Gide

    La femme est souvent le point faible du mari. James Joyce

    Les femmes se divisent en deux catégories : les laides et les maquillées. Oscar Wilde

    Je n’ai jamais eu de chance avec les femmes. Il est toujours arrivé un moment où leur bêtise a dépassé mon amour. Paul Léautaud

    Il y a des femmes honnêtes comme il y a des vocations manquées. Augustine Brohan

    La femme est la seconde faute de Dieu. Friedrich Nietzsche

    Appelons la femme un bel animal sans fourrure dont la peau est très recherchée. Jules Renard

    Les femmes ressemblent aux maisons espagnoles qui ont beaucoup de portes et peu de fenêtres. Il est plus simple d’y pénétrer que d’y voir clair. Jean-Paul Richter

    Quand j’aurai la moitié du corps dans la tombe, alors je dirai ce que je pense des femmes, puis, je rabattrai vivement sur moi la pierre du tombeau. Léon Tolstoï

     

     

    les gentilles petites filles
    Pin It

    votre commentaire
  • quelques nouveaux DVD à la Bibliothèque de LCLB

    The artistAdele Live at the Royal Albert hall DVD + CD
     
    Comme une image
    La Vie des autres
    L'Echange
    Ma saison préférée
    Slumdog millionaire
    Va, vis et deviens
    Watchmen les gardiens
     
     
     
    Mar adentro
    Prête-moi ta main
    Shutter island
     
     
     
     
    Félins
     
    La princesse et la grenouille
    Le Tableau
    Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires